o Carte

Actualités des parcs

25.03.2020

Nouvelle directrice du Réseau des parcs suisses

Dominique Weissen Abgottspon est la nouvelle directrice du Réseau des parcs suisses. L'actuelle directrice du Parc naturel de la vallée de Binn entre en fonction à la mi-juillet et succède ainsi à Christian Stauffer.

Le comité du Réseau des parcs suisses a élu le 23 mars Dominique Weissen Abgottspon comme nouvelle directrice de l'association. La valaisanne de 48 ans dirige le Parc naturel de la vallée de Binn depuis 2010 et a réussi à le faire reconnaître comme un parc naturel d'importance nationale. Dominique Weissen a également participé à diverses tâches au sein du Réseau des parcs suisses, notamment en tant que membre du comité. Elle peut donc s'appuyer sur une large et riche expérience dans les domaines qui concernent les parcs. Avant de rejoindre les parcs suisses, la libraire de formation a fait ses preuves dans le secteur privé en tant que responsable d'une grande librairie.

Dominique Weissen prendra à la mi-juillet 2020 la relève de Christian Stauffer, qui est responsable du Réseau des parcs suisses depuis 2014 et qui rejoindra la fondation KORA le 1er août.

Le Réseau des parcs suisses est très heureux de confier la direction du bureau de l'association à une personne aussi compétente que Dominique Weissen Abgottspon, qui s'est imposée face à un grand nombre de candidates et candidats.

18.03.2020

Air frais et des activités physiques dans la nature

Chers visiteurs, en raison du coronavirus et des directives venant du Conseil fédéral, de nombreuses offres et manifestations dans les parcs suisses figurant sur ce site web sous la rubrique « Découvrir les parcs » ne peuvent pas être réalisées pour le moment. Pour des informations détaillées, nous vous renvoyons aux sites web des parcs respectifs.

Cependant, l'air frais et les activités physiques dans la nature sont toujours autorisés. Si vous prévoyez une promenade dans un parc suisse de votre région, veuillez noter les règles suivantes :

  • Promenez-vous uniquement seul ou avec les personnes vivant dans votre foyer.
  • En cas de fièvre ou de toux, restez à la maison.
  • Restez également à la maison si vous êtes une personne à risque.
  • Gardez vos distances par rapport aux autres marcheurs.
  • Ne serrez la main à personne.
  • Toussez et éternuez dans le creux de votre coude.
  • Lavez-vous les mains régulièrement et soigneusement avec du savon, emportez de quoi le faire également à l'extérieur (gel désinfectant par exemple)

Restez en bonne santé - nous nous réjouissons de vous accueillir bientôt dans les parcs suisses !

21.01.2020

Pour plus de biodiversité en Suisse

Forêts, lacs et rivières sauvages, pâturages alpestres et jurassiens, tourbières, plaines alluviales et prairies sèches – les parcs suisses possèdent une diversité d’habitats naturels appréciés par une grande partie des animaux et plantes indigènes. En vue de la préservation et de la promotion de la biodiversité en Suisse, ces habitats existants doivent être protégés, entretenus, valorisés, complétés et mis en réseau. C’est pourquoi les parcs suisses, avec des partenaires venant du domaine de l’environnement et de la nature, s’engagent dans le groupe spécialisé Infrastructure écologique, afin de traduire en actes la stratégie biodiversité de la Confédération, en particulier pour créer l’ « infrastructure écologique ».

Les parcs, en tant qu'acteurs régionaux, ont comme objectif de contribuer de manière exemplaire à la création de cette « infrastructure écologique ».
Le nouveau site Internet du groupe spécialisé fournit des définitions et explications utiles, ainsi que les développements politiques et des informations actualisées sur le sujet.
https://www.oekologische-infrastruktur.ch/fr


Ce lien vous apporte des informations sur l'engagement des parcs suisses, illustré par des exemples de projets concrets.

23.12.2019

Joyeuses Fêtes !

Le Réseau des parcs suisses profite de cette superbe image de Linn dans le Jurapark Aargau prise par Michel Jaussi pour vous souhaiter un très joyeux Noël !
19.11.2019

Schaffhouse dit oui à la loi cantonale sur le Parc naturel régional

La loi cantonale sur le Parc naturel régional a été approuvée, sur un résultat de 55,36 pourcent en sa faveur, ce dimanche 17 novembre par la population du Canton de Schaffhouse. Le Réseau des parcs suisses, l’équipe du Parc naturel régional de Schaffhouse ainsi que son comité de soutien se réjouissent de cette décision.

Ce résultat positif crée une base juridique permettant au Canton de Schaffhouse de soutenir le Parc naturel régional à hauteur de 300'000 CHF par an pendant sa phase d'exploitation, ce qui est la condition préalable à une contribution fédérale annuelle d'environ 650'000 CHF. Cette décision assure aux communes et au Parc naturel régional une sécurité lors de la planification.


Le Parc naturel régional de Schaffhouse est actuellement le plus jeune Parc naturel régional de Suisse. Sa phase d'exploitation a débuté le 1er janvier 2018.

Portrait du parc

29.10.2019

Salon suisse des Goûts et Terroirs à Bulle

Le Parc naturel régional Gruyère Pays-d'Enhaut et le Réseau des parcs suisses sont heureux de vous recevoir sur le stand n° 128 du Salon suisse des Goûts et Terroirs 2019 à Espace Gruyère à Bulle. Du 30 octobre au 3 novembre, découvrez sur le stand 128 des produits labellisés des parcs partenaires, de véritables joyaux à partager: Parc régional Chasseral, Parc naturel régional Gruyère Pays-d'Enhaut, Naturpark Pfyn-Finges, Parc naturel régional du Doubs, Parc Jura vaudois et Jurapark Aargau.

Chaque jour, un producteur présentera un de ses produits. Au programme:

  • mercredi 30.10, 10h-15h, la viande de la Ferme de la Rosette de Steeve Daenzer et Caroline Daenzer-Schumacher (Parc Gruyère Pays-d'Enhaut)
  • jeudi 31.10, 15h-21h, la bière de la Brasserie Tonnebière et la terrine de sanglier de la Boucherie St-Hubert (Parc du Doubs)
  • vendredi 1.11, (10h-15h), les pâtes bio de Danielle Rouiller (Parc Chasseral)
  • samedi 2.11, (10h-15h), les délices de la Bäckerei Tea-Room Mathieu (Parc Pfyn-Finges)
  • dimanche 3.11, (10h-15h), le miel bio de la Miellerie de l'Alliaz (Parc Gruyère Pays-d'Enhaut)
01.10.2019

Parc naturel transfrontalier Binntal Veglia Devero: Prix européen de collaboration transfrontalière

Un jour heureux pour les responsables des deux parcs naturels Parco Naturale Veglia-Devero (IT) et Landschaftspark Binntal (CH). Les présidents des parcs Paolo Crosa Lenz et Moritz Schwery ont reçu vendredi soir à Jurmala (Lettonie) le certificat « Parc transfrontalier » des mains d'Ignace Schops, président d'EUROPARC. L'organisation faîtière européenne, à laquelle sont affiliés plus de 400 parcs et aires protégées dans 41 pays, marque ainsi la coopération exemplaire et de longue date entre les deux parcs naturels des deux côtés de la frontière entre le Valais et le Piémont. Le « Parc naturel transfrontalier Binntal Veglia Devero » n'est que le onzième parc transfrontalier certifié en Europe. Le prix européen encourage les deux parcs à poursuivre sur la voie qu'ils ont choisie.

Collaboration au-delà des frontières
Le Parc naturel de la vallée de Binn et le parc naturel voisin Alpe Veglia e Alpe Devero ont remporté le prix après une procédure d'un an et l'échange de nombreux documents, de questions écrites et une visite d'évaluation de quatre jours par l'expert néerlandais Leo Reyrink. Ce dernier a constaté que les deux parcs ayant une frontière commune de 24 kilomètres, mais aussi les communes concernées collaborent étroitement et avec succès au-delà des frontières linguistiques et nationales depuis de nombreuses années. La signature d'un accord de coopération en 2013 et l'adoption d'une vision commune en 2019 ont constitué des étapes formelles importantes.
Une fois par année, les responsables du parc, les collaborateurs, les représentants des communes et les autres acteurs des parcs se réunissent pour le « Incontro annuale », la rencontre annuelle. Un groupe de coordination dirigé par les deux directeurs généraux Dominique Weissen Abgottspon et Ivano De Negri planifie les activités communes trois ou quatre fois par an. Il s'agit par exemple de diverses offres bilingues comme la « Camminata dell'Arbola », une randonnée guidée en groupes linguistiques mixtes qui traverse le col de l'Albrun et une visite mutuelle des laiteries d'alpage du Binneralpe et de l'Alpe Forno.

Un échange culturel actif
La campagne avec un stand « Parchi in città » (« les parcs en ville »), pendant laquelle les parcs naturels de l'Ossola et du Valais se présentent à chaque fois dans une ville différente, et une brochure en quatre langues sur les deux parcs imprimée et distribuée depuis douze ans, sont des exemples d'actions marketing communes. Outre l'échange de connaissances sur la nature, le paysage et l'économie alpine, les deux parcs s'intéressent également à l'échange culturel, par exemple avec un concert conjoint des sociétés de musique de Baceno et Grengiols ou un spectacle du cercle de Hackbrett du Haut Valais à Croveo. Enfin, les deux parcs participent, avec d'autres partenaires, au projet interreg MINERALP, qui vise à valoriser le patrimoine géologique et minéralogique. Il est bien connu que la région Binntal-Veglia-Devero est la région la plus riche en minéraux de l'arc alpin. Jusqu'à présent, environ trois cents minéraux différents y ont été découverts, dont une vingtaine en exclusivité mondiale.

13.09.2019

Les parcs suisses se présentent avec leurs délicieux produits à Courtemelon

Au Marché suisse des produits du terroir les 28-29 septembre à Courtemelon, les gourmets pourront non seulement découvrir et déguster les spécialités régionales de toute la Suisse, mais aussi rencontrer les producteurs!

Les parcs suisses vous y attendent le samedi de 11h à 18h et le dimanche de 9h à 17h avec des produits des parcs du Doubs, Chasseral, Gruyère Pays-d'Enhaut, Pfyn-Finges et Jurapark Aargau !

En savoir plus

30.08.2019

Parc du Jura argovien : toucher la géologie du doigt au travers de l’histoire d’amour de deux ammonites

Des étudiants de la Haute école d’art de Zurich (ZHdk) ont ramené à la vie un joyau de l’histoire géologique à Herznach (AG). Lors de la Bergwerkfest (fête de la mine), ils ont projeté un film d’animation sur la façon dont les ammonites se sont fossilisées durant des millions d’années.

Il y a environ 165 millions d'années, la région du Parc du Jura argovien se situait au bord d'une mer appelée la « Téthys » par les géologues. Les montagnes jurassiennes recèlent des coquilles fossilisées de créature marines de l'époque jurassique. Une partie du fond de l'ancienne mer du Jura est particulièrement bien visible dans la mine de fer de Herznach accessible au public depuis avril 2018. Dans ses strates, on trouve un amas exceptionnel de coquilles d'ammonites. Ces dernières étaient des créatures semblables à des seiches mais avec une coquille en forme hélicoïdale. Stefan Schraner, président de l'association « Verein Eisen und Bergwerke » (VEB), a invité des étudiants du bachelor « Scientific Visualization » de la Haute École d'art de Zurich (ZHdk) à faire appel à leurs compétences créatives pour représenter l'histoire de ces fossiles marins fascinants. Le film d'animation qu'ils ont réalisé permet à un large public de découvrir les joyaux que sont ces fossiles.

Voyage émotionnel dans le temps, jusqu'au paléo-océan
Dans le film d'animation « AMMON & AMMONITA – Un amour éternel », Gabriela Gehrer et Gioia Loretz racontent l'histoire d'amour d'Ammon et Ammonita. Ces derniers se rencontrent il y a 165 millions d'années dans la mer du Jura et tombent amoureux. Ils périssent lors d'une tempête et sont envoyés au fond de la mer où ils sont progressivement recouverts de sédiments. Ammon et Ammonita résistent ensemble aux assauts du temps jusqu'à ce que des géologues les découvrent en 2018 lors de fouilles. Grâce à des infographies animées, les étudiantes expliquent avec émotion la dimension temporelle, la sédimentation des ammonites et la tectonique des plaques du Jura. Elles montrent comment l'ancienne mer tropicale du Jura est devenue, après plusieurs millions d'années, le paysage aujourd'hui vallonné de
l'Argovie.

14.08.2019

Cours certifiant « Interprétation de la nature, de la culture et du paysage »

Année après année, des millions de personnes visitent les beautés naturelles et culturelles de ce monde. Mais que suscitent chez nous les glaciers, les animaux, les traditions ou les musées ? Comment éveiller les émotions et l’intérêt pour ces patrimoines ? C'est là qu'intervient la formation de cinq jours "Interprétation de la nature, de la culture et du paysage dans le patrimoine mondial de l'Unesco Alpes suisses Jungfrau-Aletsch" qui débutera à l'automne 2019. Il fournit des outils pour captiver les visiteurs pour la nature, la culture et le paysage et pour créer des expériences durables et inoubliables.

Le cours s'adresse aux guides d'excursions ainsi qu'au personnes intéressées à la culture, à l'éducation à l'environnement, à la communication, aux musées et au tourisme. Peu importe que vous soyez débutants ou professionnels expérimentés.

Ce cours certifiant en deux modules est donnée par Thorsten Ludwig, en collaboration avec le site UNESCO Jungfrau-Aletsch, le Réseau des parcs suisses, World Heritage Switzerland (WHES), Interpret Switzerland et Interpret Europe (association européenne pour l'interprétation de la nature et de la culture).

Le premier module se déroule du 18 au 20 octobre 2019, le deuxième module du 7 au 8 novembre 2019. Le cours à lieu au World Nature Forum à Naters (VS) et se déroule en allemand.

Informations détaillées sur le cours et découvrez le témoignage de deux anciens participants

Le nombre de participants est limité (max. 14 pers.). Les inscriptions seront traitées par ordre d'arrivée. Un rabais est réservé aux personnes inscrites avant le 19.8. Délai d'inscription: 22.09.2019

La formation continue est ouverte à toutes les personnes intéressées.