o Carte

Économie

Économie durable

L'agriculture a un impact fondamental sur le paysage : aujourd'hui encore, cette activité occupe plus d'un tiers de la surface des parcs suisses. Un outil  a alors été spécifiquement développé pour promouvoir une agriculture durable : la certification des produits. Par ailleurs, la production bio est plus développée dans les parcs que dans le reste de la Suisse.

Exemple : Parc régional naturel Gruyère Pays-d'Enhaut

Valorisation de la production agricole
L'agriculture de montagne et les alpages font partie de l'identité du Parc naturel régional Gruyère Pays-d'Enhaut, de ses paysages, de ses traditions et de sa vie économique et sociale. L'agriculture est donc naturellement un partenaire fort du Parc, qui s'est beaucoup investi dans la création et le développement des réseaux écologiques et les projets de qualité du paysage.
Il n'empêche que la production agricole est au coeur du travail des producteurs. Dans un contexte où les AOP fromagères et les marques régionales sont déjà bien développées, le Label « Parc » est utilisé comme complément pour promouvoir les produits régionaux. Les coopératives et producteurs concernés ont vite saisi le potentiel de communication de ce label : une centaine de produits sont certifiés, provenant de 17 entreprises partenaires représentatives de plus de 160 exploitations agricoles. L'accent marketing est mis sur la promotion des circuits courts (clientèle touristique et proche). Cependant, l'agriculture doit évidemment aussi commercialiser sa production au-delà des marchés de proximité. Le Parc a donc décidé de partir de l'intérêt de Coop pour les parcs suisses afin de créer une fondue spécifique, permettant de promouvoir le Parc et ses produits régionaux auprès de consommateurs de tout le pays. C'est la fondue du Parc naturel Gruyère Pays-d'Enhaut, qui réunit 6 produits représentatifs des 3 AOP du Parc. Cette fondue sera proposée dans toute la Suisse sous le label Pro Montagna.

François Margot, Directeur

Exemple : Parc National Suisse GR

Un eldorado pour les observateurs d'animaux
Le Parc National Suisse a été créé il y a plus de 100 ans dans le but de protéger de toute intervention humaine une partie des paysages naturels alpins et leurs milieux de vie et de permettre les recherches scientifiques. Cette initiative à la base purement écologique est par la suite également devenue un succès économique. Dans notre société tournée vers la performance et soumise au stress, les îlots de calme et les expériences naturelles authentiques deviennent de plus en plus importants. Chaque année, ce sont 150'000 visiteurs qui viennent se ressourcer et faire le plein d'énergie au PNS. Les nombreuses opportunités d'observer la vie sauvage jouent alors un rôle important. Grâce aux règles de protection strictes appliquées dans le parc, les animaux se sont habitués aux visiteurs et se montrent moins timides. Il est ainsi possible d'observer nombre d'animaux sauvages depuis les chemins pédestres. L'un des sites les plus connus est le Val Trupchun : les visiteurs peuvent y contempler en plein jour jusqu'à 400 cerfs élaphes (cerfs rouges). Le gypaète barbu, qui a été exterminé entre 1991-2007 et couve à nouveau tranquillement dans le PNS, représente une autre attraction du parc.

Hans Lozza, Responsable Communication

Produits régionaux

Les spécialités régionales produites dans les parcs peuvent recevoir le label «Parcs suisses» lorsque le producteur contribue aux objectifs du parc. A son tour, le parc soutien le producteur dans la commercialisation de ses produits.

A ce jour, plus de 1200 produits provenant de onze parcs sont certifiés. Leur diversité assure la viabilité de leur production, ainsi que celle des paysages culturels façonnés par cette dernière.

Tourisme doux

Excursions dans des paysages alpins, randonnées dans des régions vallonnées, trekkings dans des formations rocheuses escarpées ou circuits à vélo électrique dans des vergers en fleurs... les offres des parcs suisses s'adressent à tout le monde : familles, particuliers ou écoles.

Les parcs suisses s'engagent pour un tourisme axé sur la mobilité douce. Ainsi, ils indiquent les accès en transports publics uniquement ; toutes leurs activités sont d'ailleurs accessibles sans voiture. En 2016, cette initiative a été récompensée : les parcs suisses ont été finalistes du prix international du tourisme durable, le «Tourism for Tomorrow Award ».

Création de valeur

Les parcs veillent à conserver la chaîne de production de valeur sur leur territoire. Ainsi, la valeur ajoutée des produits reste en mains régionales. Les habitants sont simultanément producteurs et consommateurs des mêmes produits.

Le tourisme créé lui aussi de la valeur : selon plusieurs études, chaque franc investi par les pouvoirs publics génère six fois sa valeur.