o Carte

Création d’un parc

De l’idée à la réalisation
Une région ne devient pas un parc d’importance nationale du jour au lendemain.
Office fédéral de l’environnement
Parcs d'importance nationale

Papiermühlestrasse 172
3063 Ittigen / Suisse

www.bafu.admin.ch
paerke@bafu.admin.ch

Exigences

Première étape : la faisabilité

Tout commence par une étude de faisabilité. En effet, diverses conditions doivent être remplies pour qu'une région puisse devenir un parc. Les plus importantes sont :

  • De fortes valeurs naturelles et paysagères.
  • La volonté de la population et des autorités.

Une fois la faisabilité du projet établie, les porteurs du projet sont définis. Ils comprennent les communes concernées, mais aussi la population.

Deuxième étape : la création

Les porteurs du projet élaborent une charte avec la collaboration de la population, des groupes d'intérêt et des milieux économiques. Cette charte constitue un outil de planification de base.
Elle comprend :

  • Un contrat de parc (sur dix ans).
  • Un plan de gestion (sur dix ans).
  • Une planification (sur quatre ans).

Cette phase dure 4 ans pour les parcs régionaux et périurbains, 8 pour les parcs nationaux.

Label « Candidat »

Un projet de parc peut obtenir le label de « Candidat » de la Confédération, par l'intermédiaire du canton concerné. Conditions d'obtention : un plan de gestion et une demande de financement. Si toutes les conditions sont réunies, la Confédération délivre le sésame et débloque une aide financière.

Troisième étape : l’exploitation

A la fin de la phase de création du parc, les habitants des communes concernées décident s'ils veulent ou non de ce dernier. S'ils l'acceptent en votation, l'Office fédéral de l'environnement s'assure que la charte réponde aux exigences, puis délivre le label « Parc d'importance nationale ». La phase de gestion peut alors démarrer.

Lors de la phase de gestion, le parc s'attache à atteindre les objectifs fixés. Pour ce faire, il réalise une multitude de projets écologiques, économiques et socio-culturels. Ce travail est évalué dix ans plus tard : si les résultats sont positifs, le parc peut poursuivre ses activités sur la base d'une charte révisée, établie pour les dix années suivantes. La population peut à nouveau être appelée à donner son verdict par les urnes.

Label « Parc d’importance nationale »

Dès qu'un parc démarre sa phase d'exploitation, il reçoit le label « Parc d'importance nationale», valable dix ans. A la fin de cette période, la charte est réévaluée et les habitants donnent à nouveau leur avis par la voie des urnes.